Pourquoi on devrait peut être refuser de se rhabiller ?

C'est assez sournois ce qui arrive aux filles, cette saison ... Trois fois rien, pourtant, au départ : des pantalons hyper vastes qui balaient le sol, des chemises surdimensionnées qui couvrent la moitié de la main, des jupes-culottes mi-mollet qui floutent tout le bas du corps , des robes liquettes ou tube toutes droites qui plongent jusqu'à la cheville, des manteaux légers, dit " liquides", qui ont tout de l'immense cache-poussière ... Impossible de ne pas remarquer, sur les portants des maisons minimalistes comme de marques plus affriolantes, la disparition récente du corps . Noyées dans le XX large ou le XX long, où sont les fââââmmes (avec leurs gestes pleins de charme) ?
Dans un premier temps, certaines seront tentées d'applaudir : chouette, enfin des habits confortables, sobres, compatibles avec une vie professionnelle sérieuse, souvent remarquablement peu tolérante avec les silhouettes "body conscious" (l'expression branchée pour dire moulant-sexy) . Une autre petite chose curieuse, alors, pour leur mettre la puce à l'oreille ? Cette nouvelle manie qu'ont les blogueuses les plus pointues d'enfiler un pantalon sous leur robe, avec les félicitations du jury mode... Ce tic est d'ailleurs repris, en version suprêmement élégante, dans les collections Céline de l'hiver prochain.
Tout cela ne vous rappelle t-il rien (à part bien sûr, quelques looks Margiela ou Yohji dans les années 90) ? Au Futiloscope, on se demande si cette tendance n'avance pas masquée. Et si elle n'a pas un peu (beaucoup ?) à voir avec la fameuse " mode pudique" dont on nous a rebattu les oreilles en mars dernier . Mais si, vous voyez de quoi on parle! " Mode pudique"  (ou "modest fashion") est le petit nom politiquement correct que certaines marques, comme Uniqlo, Marks & Spencer ou...Oscar de la Renta, donnent dorénavant à des pièces couvrantes, spécifiquement destinées au marché musulman. La révélation de cette démarche a fait couler beaucoup d'encre sociologique , les féministes se sont fâchées, Laurence Rossignol, ministre des droits des femmes, s'est lâchée.
Depuis, évidemment, on a eu d'autres sujets d'inquiétude et la polémique a fait long feu . Sauf dans l'imaginaire des créateurs, visiblement ... On ne dit pas qu'ils le font exprès, on constate qu'ils servent très gentiment la soupe, à leur insu peut être -fichu inconscient collectif ! - aux nouvelles ligues de vertu 2016. On exagère ? Comment expliquer alors que sur le célèbre site Net à Porter, sous le dérangeant onglet " Mode Pudique" , figurent certes des simili abayas chic, mais aussi des pantalons Missoni ou Rykiel, des robes Joseph ou Donna Karan? Réveillez-vous les ami(e)s ! A trop jouer avec le feu, vous êtes en train de vous faire récupérer. Et les femmes "impudiques" avec ...

Photo: Céline