Pourquoi la robe-chemise a le bras long ?

La robe-chemise ? Quand il en entend parler, le Futiloscope ne sort certes pas son revolver mais des kilos de préjugés … Par exemple ? La versaillaise blonde en villégiature la porte volontiers, en chambray ou rose, avec une paire d'espadrilles compensées et son collier à médailles Arthus Bertrand (hello Thibaut, Côme et Quitterie!), entre Dinard et Noirmoutier. La frange le plus bcbg du Ferret en achète tous les ans une nouvelle au marché, rayée de frais et coupée comme une liquette : avec une ceinture Laffargue cloutée de Saint Jean de Luz et un mari en pantalon rouge , il n'y a pas mieux pour se sentir en vacances, non ? Bref, dans l'imaginaire du Futiloscope, elle est loin, très loin de Deneuve, si sexy dans Le Sauvage … Et près, très près de la chemise de nuit Laurence Tavernier à popoche, autre idole bon genre.

Eh bien, le Futiloscope peut aller se rhabiller , au sens propre comme figuré ! De la robe-chemise, il va en bouffer, cet été ! Certaines jeunes marques, comme Maison Chateigner, ne font même que ça du côté de la rue de Lancry, c'est dire. S'il se raisonne, il peut presque se dire que c'est une bonne nouvelle : après l'avalanche de machins fleuris, gipsy à froufrous ou Petite Maison dans la Prairie, des deux étés précédents, un tsunami de fraîche popeline de coton pastel ou blanc, quel repos exquis pour les yeux ! Et puis la robe-chemise 2018 est futée : déjà, elle n'a pas la fatale longueur mi- cuisse, particulièrement disgracieuse avec sa petite découpe ronde qui met si bien en valeur le capiton. Elle se porte a minima au dessous du genou, avec des collants opaques de couleur et des talons aigus, comme chez Balenciaga. C'est un style … qui a au moins le mérite d'éloigner vite fait le spectre Cyrillus !

Le plus souvent, en fait, elle est surtout vaste et longue, très longue, rasant des sandales monastiques ou des nu-pieds spartiates, comme une chemise de nuit de pensionnaire ( au potentiel érotique bien connu, quoique surfait) . Ou comme … un caftan ? Tiens, voilà qui réveille un peu le Futiloscope qui s'endormait, presque charmé. Elle ne flirterait pas un peu beaucoup avec une forme de "modestie", la robe-chemise new look, comme on dit … pudiquement ! Surtout arborée avec un pantalon, comme sur pas mal de podiums … Pauvre robe-chemise, ce n'est pas encore cette fois qu'elle va se refaire une virginité !