Pourquoi le coquillage est à la ramasse ?

Stop ou en-cauris ? Vous ne feriez pas comme une indigestion de cauris, vous ? Le Futiloscope, si ... Il ose à peine encore sortir sa chevalière chérie, ornée d'un de ces petits coquillages, trouvée  à Harlem l'an dernier.  D'autant que d'African chic -puis best seller chez les grossistes chinois de la rue du Temple-,  le bijou à cauris a récemment viré super bcbg ... Pas un site pour jolies mamans des beaux quartiers qui n'y aille de sa version bracelet , voire bracelet de cheville, pour se la donner au Cap Ferret ou en Bretagne ( oui, en Bretagne, on l' a vu, on ne fabule pas ). C'est d'ailleurs amusant que les tenants de l'appropriation culturelle restent cois sur le sujet mais faut croire qu'ils sont occupés ailleurs ...

Shells que j'aime (trop) . Cela dit, l'appétit de coquillages actuel est apparemment trop féroce pour  se contenter des cauris. Les rayons de la fast fashion, cette saison, regorgent de musettes kitsch greffées de conques nacrées diverses , dans le plus pur style "Souvenir de Malo les Bains" . Une prolifération limite inquiétante : quels rivages lointains , quels récifs coralliens ravage t'-on pour les sirènes occidentales ? Une vendeuse de chez Mango interrogée par le Futiloscope était formelle : "oui, ce sont de vrais coquillages, Madame" . Pas des fac-similés en résine Made in China ....  C'est presque pire, non ? 

L'huitre, c'est ch(u)ic ?  Entendant ce désarroi, de vertueuses jeunes créatrices se sont visiblement dit qu'avec tous les fruits de mer qu'on boulotte en Europe, il y avait sans doute un chouette filon upcycling à creuser. Chez Coquilles Vides ( ah ah !), le bulot en pendentif, l'huitre en BO ou les moules en collier sont passés à la feuille d'or, sourcés ( bulot de chez Septime, huître Gillardeau de la Brasserie Wepler  etc ...) et expédiés chez vous dans une vraie pochette de poissonnier. So chic. Evidemment, ces joyaux éphémères ternissent à l'usage mais l'idée ravit le Futiloscope. Les suédois de & Other Stories se sont aussi offert, en Mai, une collab ultra snob avec la designeuse Mia Larsson : des huitres récoltées dans les restaus de Stockholm et recouvertes d'argent recyclé ! Bague, "earcuff ", grosse barrette, c'est assez sublime, il en reste encore un peu sur le site mais plus pour longtemps.  Le Futiloscope a d'ailleurs la bague, c'est tout dire !  Quant aux artistes de Keef Palas, connues pour leur bijoux éphémères en feuillage, leurs pendants d'oreille en couteaux  ou leur soutif en Saint Jacques sont tout bonnement ... étonnants.  Vous aurez compris qu'on vous a donné une foule de DIY arty  à faire cet été ( la pince à cheveux  bigorneaux ou le clip d'oreille coques par exemple) , si jamais vous voulez river leur clou aux céramistes et aux tisseuses de service ....