Pourquoi on la joue comme Scarlett ?

Ou comment tailler des habits dans de vieux rideaux ou nappes est devenu un must de l'upcycling fashion...

Le Futiloscope n’est pas mécontent de contribuer à la réhab’ d’un ouvrage menacé par la Cancel Culture. On parle ici d’Autant en Emporte le Vent, qui, il est vrai, accumule les handicaps , racisme systémique et culture du viol entre autres. On a néanmoins déniché, dans cette oeuvre douteuse, quelque chose à sauver ! Peut être lui évitera t'elle un autodafé futur sur le campus de quelque fac américaine ... On trouve en effet dans le roman de Margaret Mitchell un magnifique exemple d'upcycling fashion! Et ça, c’est quand même un gros point à mettre à son crédit ... Vous vous souvenez du coup de la robe taillée dans les rideaux verts de Tara ? Même si Scarlett, cette cruche aliénée par le patriarcat -le Futiloscope fayote- ne s'est lancée dans cette affaire que pour reconquérir Rhett - , elle en jette dans son velours émeraude de récup' habilement bidouillé, non?

Elle en jette tellement qu’elle semble faire beaucoup d’émules ces temps-ci. Les néo-cousettes qui pulullent sur Instagram avec leur nano marques très choupinettes -souvent dédiées à une grand-mère chérie, c’est toujours cool- n’aiment rien tant, en effet, que recycler rideaux donc mais aussi draps, nappes et serviettes de table en jolis vêtements rétro. On savait qu’il était du dernier bien vu d’upcycler des fin de rouleaux vintage - dits "dead stocks"- de grandes maisons européennes. On découvre que des merveilles sommeillent aussi dans les bêtes armoires à linge familiales ou les "charity shops" les plus ringards . Ces draps fleuris façon Descamps ou Olivier Desforges -que vous n’auriez même pas reconvertis en chiffons à poussière, il y a encore 6 mois- ? Un vrai trésor qui dort, apparemment …

Chez Maison Flore, la jeune créatrice déjà connue pour ses cols en dentelle XXL, vient ainsi de lancer tout un petit trousseau charmant, taillé dans ce que les années 60 à 70 ont pu produire de plus mièvre pour y attendre le marchand de sable . Bloomers, tops, robettes, c’est un festival de fleurettes pastel d’une stupéfiante ingénuité. A t'on envie de sortir drapée dans ce mauvais souvenir de sa ringarde chambre d' adolescente ? Oui si justement , on n'était pas ado à l'époque....

Salut Ginette, autre instabrand sympathique, s’est plutôt spécialisée dans les draps vichy et les nappes à petits carreaux revampés. Le résultat ? Un vestiaire très Maïté rencontre Belle des Champs … Ce n’est pas pour tout le monde mais les jupes portefeuilles ont de l’allure. Pareil, ça fait bizarre si on a festoyé sur les dites nappes ou roulé dans les fameux draps. Mais sinon, respect, c'est mignon.

Pour les Récupérables, c’est plutôt le rideau fleuri ultra chargé, voire franchement kitsch , qui inspire des jupes trapèze en série ( heureusement ?) limitée. Le Futiloscope soupçonne que que ça gratte à mort, le chintz ou la tapisserie mais bon, y aussi des bananes, moins au contact de l'épiderme...

Notons aussi la très pointue veste de travail des jeunes gens d’Individu, dont le « corps » est taillé dans une nappe en lin blanc recyclée et les poches réalisées avec des serviettes de table imprimées … Ca , c’est du concept !

Si d’aventure, l’envie vous prenait aussi de vous lancer dans un DIY avec les draps brodés anciens de votre mémé, il y a certes les spectaculaires tutos de Rabi Kayrouz, confectionnant une tunique ou une jupe portefeuille dans du sublime linge de lit vintage, pendant le premier confinement … Mais, quoique très divertissants, on dira qu’ils sont plutôt « niveau avancé ». Toujours prêt à se rendre utile, le Futiloscope vous a trouvé un kit pour débuter plus modestement, sans massacrer des pièces qui feraient de si jolies nappes, une fois reteintes (un classique de l’upcycleuse débutante, facile et toujours réussi) … Chez Canette Paris, marque spécialisée dans la confection de bloomers, béguins, barboteuses et pyjamas pour enfants taillés dans de vieilles chemises d’homme, le set « Fabrique des caleçons avec tes housses de couette usagées » ( mode d’emploi pas à pas et fournitures mercerie) promet de grands moments . De solitude ?